GYNO PEVARYL 150 mg LP ovule x1 Médicament

GYNO PEVARYL 150 mg LP ovule x1

Dénomination commune : Éconazole

Reference : 3302411

En stock

Capacité : 1 ovule 2,97
 


Indications pour GYNO PEVARYL 150 mg LP ovule x1

Traitement local des mycoses vulvovaginales surinfectées ou non par des bactéries Gram +.


Si les symptômes persistent, consultez un médecin.

Posologie de GYNO PEVARYL 150 mg LP ovule x1

Gyno-Pevaryl LP :

Dans la majorité des cas : 1 ovule le soir au coucher en administration unique à introduire profondément dans le vagin, de préférence en position allongée.
Dans le cas de mycose récidivante ou rebelle supposant des facteurs favorisants : 1 ovule le soir au coucher et 1 ovule le lendemain matin.

Conseils pratiques :

Toilette avec un savon à pH neutre ou alcalin.
Le traitement s'accompagnera de conseils d'hygiène (port de sous-vêtements en coton, éviter les douches vaginales, éviter de porter des tampons internes pendant le traitement...) et, dans la mesure du possible, de la suppression des facteurs favorisants.
Ne pas interrompre le traitement pendant les règles.
Le traitement du partenaire se discutera en fonction de chaque cas.
Pour traiter les extensions vulvaires ou périanales de la mycose, il est recommandé d'associer aux ovules gynécologiques un antifongique en applications locales.

Composition de GYNO PEVARYL 150 mg LP ovule x1

Par ovule
Éconazole (DCI) nitrate 150 mg

Excipients : polysaccharide galactomannane (Polygel), silice colloïdale anhydre, glycérides hémi-synthétiques solides, stéaryl heptanoate/caprylate.

Forme

Ovule vaginale

Contre-indications GYNO PEVARYL 150 mg LP ovule x1

Hypersensibilité à la substance active ou à l'un des excipients (ou sensibilité croisée avec les autres membres du groupe des imidazolés).
Préservatifs ou diaphragmes en latex, en raison du risque de rupture des diaphragmes ou des préservatifs en latex.

Précautions d'emploi pour GYNO PEVARYL 150 mg LP ovule x1

Mises en garde :

Réservé à la voie vaginale uniquement. Gyno-Pevaryl 150 mg, ovule, et Gyno-Pevaryl LP 150 mg, ovule à libération prolongée, ne sont pas destinés à la voie orale.

En l'absence d'une symptomatologie clinique évocatrice, la seule constatation d'un candida sur la peau ou les muqueuses ne peut constituer en soi une indication.
La candidose confirmée, il faut rechercher avec soin les facteurs écologiques permettant et favorisant le développement du candida.
Pour éviter les rechutes, l'éradication et la prise en compte des facteurs favorisants sont indispensables.
Il est souhaitable de traiter simultanément tout foyer à candida associé reconnu pathogène.
Les patients utilisant des contraceptifs spermicides doivent consulter leur médecin car tout traitement vaginal local peut inactiver le contraceptif spermicide.
Les patients présentant une sensibilité aux imidazolés ont également montré une sensibilité au nitrate d'éconazole.

Précautions d'emploi :

En cas d'intolérance locale, d'irritation importante ou de réaction allergique, le traitement devra être interrompu.
Il est déconseillé d'utiliser un savon à pH acide (pH favorisant la multiplication des candida), cf Posologie et Mode d'administration : Conseils pratiques.

Effets indésirables

La tolérance de Gyno-Pevaryl 150 mg, ovule, et de Gyno-Pevaryl LP 150 mg, ovule à libération prolongée, a été évaluée chez 3630 patients ayant participé à 32 essais cliniques. Sur la base des données de tolérance poolées issues de ces essais cliniques, les effets indésirables le plus fréquemment rapportés (en % d'incidence) sont des affections de la peau et du tissu sous-cutané, telles que prurit (1,2 %) et sensation de brûlure cutanée (1,2 %).
Dans le tableau ci-dessous sont présentés les effets indésirables rapportés lors de l'utilisation de Gyno-Pevaryl par voie vaginale au cours des essais cliniques (incluant les effets indésirables mentionnés ci-dessus) ainsi que les effets indésirables issus des données post-marketing (notifications spontanées).
Pour les effets indésirables rapportés lors des essais cliniques, les catégories de fréquence présentées dans le tableau sont définies comme suit : très fréquent (>= 1/10) ; fréquent (>= 1/100 à < 1/10) ; peu fréquent (>= 1/1000 à < 1/100) ; rare (>= 1/10 000 à < 1/1000) ; très rare (< 1/10 000).
Pour les effets indésirables rapportés à partir des notifications spontanées, leur fréquence est indéterminée (ne peut pas être estimée à partir des données disponibles).

Classes de systèmes d'organes
Fréquences d'apparition/Effets indésirables
Affections du système immunitaire
Indéterminé Hypersensibilité
Affections de la peau et du tissu sous-cutané
Fréquent Prurit, sensation de brûlure cutanée
Peu fréquent Rash
Rare Erythème
Indéterminé Angio-oedème, urticaire, dermatite de contact, exfoliation cutanée
Affection des organes de reproduction et du sein
Peu fréquent Sensation de brûlure vulvovaginale
Troubles généraux et anomalies au site d'administration
Indéterminé Douleur au site d'application, irritation au site d'application, gonflement au site d'application

Notice téléchargeable pour GYNO PEVARYL 150 mg LP ovule x1

Résumé des caractéristiques (RCP)

Vous souhaitez un conseil pour l'achat de vos médicaments, contactez-nous au 03 80 74 02 12 ou envoyez-nous un mail.

Date de mise à jour : 8 janv. 2016 11:14:07


Retour à la page précédente