MYCOSTER 1%, poudre pour application cutanée 30g Médicament

MYCOSTER 1%, poudre pour application cutanée 30g

Dénomination commune : Ciclopirox olamine

Reference : 3412482

En stock

Capacité : 30g 4,60
 


Indications pour MYCOSTER 1%, poudre pour application cutanée 30g

Traitement des intertrigos des orteils à dermatophytes.
Remarque : Cette spécialité n'est pas indiquée pour le traitement des autres plis.


Si les symptômes persistent, consultez un médecin.

Posologie de MYCOSTER 1%, poudre pour application cutanée 30g

Mycoses cutanées :
2 applications quotidiennes de Mycoster 1 % crème ou solution pendant 21 jours en moyenne.

Onychomycoses à dermatophytes :
Application de Mycoster 1 % crème ou solution, seul ou en association à un autre traitement, pendant plusieurs mois.

Dermatite séborrhéique légère à modérée du visage :

Traitement d'attaque (2 à 4 semaines) : 2 applications de Mycoster 1 % crème par jour,
Au-delà, en traitement d'entretien : 1 application de Mycoster 1 % crème par jour pendant 28 jours.

Intertrigos des orteils à dermatophytes :
1 application par jour de Mycoster 1 % poudre : saupoudrer toute la zone atteinte. Voie cutanée. La durée du traitement sera en moyenne de 4 semaines.

Composition de MYCOSTER 1%, poudre pour application cutanée 30g

Poudre pour application cutanée : p 100 g
Ciclopirox olamine
1 g
Excipients : silice colloïdale anhydre, amidon de maïs modifié (Po 4 PH B).

Forme

Poudre

Contre-indications MYCOSTER 1%, poudre pour application cutanée 30g

Antécédents d'hypersensibilité à l'un des composants.

Précautions d'emploi pour MYCOSTER 1%, poudre pour application cutanée 30g

Crème : Ce médicament contient de l'alcool cétostéarylique et peut provoquer des réactions cutanées locales (par exemple eczéma).
Solution : Ne pas appliquer ce médicament près de la région oculaire.
Solution et crème : Candidoses : il est déconseillé d'utiliser un savon à pH acide (pH favorable à la multiplication de candida).
Poudre et crème : Éviter le contact avec les yeux.

Effets indésirables

Solution et crème :
Les effets indésirables observés au cours des études cliniques sont répertoriés ci-dessous en fonction de l'affection et de leur fréquence.
Les fréquences sont définies comme : fréquent (>= 1/100, < 1/10), peu fréquent (>= 1/1000, <= 1/100), non connue.
Affections du système immunitaire :

Peu fréquent : réaction d'hypersensibilité, nécessitant d'interrompre le traitement.

Troubles généraux et anomalies au site d'administration :

Fréquent : une exacerbation transitoire des signes locaux au site d'application tels que sensation de brûlure, érythème, et prurit, ne nécessitant pas l'arrêt du traitement.
Peu fréquent : vésicules au site d'application nécessitant l'arrêt du traitement.

Affections de la peau et du tissu sous-cutané :

Fréquence non connue : depuis la commercialisation, des réactions d'eczéma et des dermatites de contact ont été rapportées.

Bien qu'aucun effet systémique n'ait été signalé, cette éventualité est à prendre en compte en cas de traitement prolongé sur une grande surface, sur une peau lésée, une muqueuse ou sous un pansement occlusif.

Poudre :
Les effets indésirables observés depuis la commercialisation sont répertoriés ci-dessous en fonction de l'affection (fréquence non connue) :

Troubles généraux et anomalies au site d'administration : Des allergies au site d'application à type de picotements, irritation, rougeur, prurit ont été rapportés lors de l'utilisation de Mycoster poudre.
Affection de la peau et du tissu sous-cutané : Des réactions d'eczéma et des dermatites de contact ont été exceptionnellement rapportées.

Notice téléchargeable pour MYCOSTER 1%, poudre pour application cutanée 30g

Résumé des caractéristiques (RCP)

Vous souhaitez un conseil pour l'achat de vos médicaments, contactez-nous au 03 80 74 02 12 ou envoyez-nous un mail.

Date de mise à jour : 11 janv. 2016 09:34:21


Retour à la page précédente