NEXIUM CONTROL 20 mg, 14 comprimés gastro-résistants Médicament

NEXIUM CONTROL 20 mg, 14 comprimés gastro-résistants

par

Pfizer

Dénomination commune : ésoméprazole

Reference : 2765008

En stock

Capacité : 14 comprimé 9,25
 


Indications pour NEXIUM CONTROL 20 mg, 14 comprimés gastro-résistants

Nexium Control est indiqué dans le traitement à court terme des symptômes du reflux gastro-œsophagien (par exemple pyrosis et régurgitation acide) chez l'adulte.


Si les symptômes persistent, consultez un médecin.

Posologie de NEXIUM CONTROL 20 mg, 14 comprimés gastro-résistants

La dose recommandée est de 20 mg d'ésoméprazole (un comprimé) par jour.
La prise des comprimés pendant 2 ou 3 jours consécutifs peut être nécessaire pour obtenir une amélioration des symptômes. La durée du traitement peut aller jusqu'à 2 semaines. Une fois les symptômes disparus, le traitement doit être arrêté.
En cas de persistance des symptômes après 2 semaines de traitement continu, il doit être conseillé au patient de consulter un médecin.

Mode d'administration
Les comprimés doivent être avalés entiers avec un demi-verre d'eau. Les comprimés ne doivent pas être mâchés ni croqués.
Par ailleurs, le comprimé peut être délité dans un demi-verre d'eau non gazeuse. Aucun autre liquide ne doit être utilisé car l'enrobage entérique peut être dissous. Mélanger la solution jusqu'à ce que le comprimé soit désintégré. La solution avec les granules doit être ingérée immédiatement ou dans les 30 minutes. Le verre doit être rincé avec un demi-verre d'eau et l'eau doit être ingérée. Les granules ne doivent pas être mâchés ni croqués.

Composition de NEXIUM CONTROL 20 mg, 14 comprimés gastro-résistants

Chaque comprimé gastro-résistant contient 20 mg d'ésoméprazole (sous forme de magnésium trihydraté).
Excipient à effet notoire :
Chaque comprimé gastro-résistant contient 28 mg de saccharose.

Excipients :
Monostéarate de glycérol 40-55, hyprolose, hypromellose, oxyde de fer (rouge-brun) (E 172), oxyde de fer (jaune) (E 172), stéarate de magnésium, copolymère d'acide méthacrylique et d'acrylate d'éthyle (1 : 1) (dispersion à 30 %), cellulose microcristalline, paraffine synthétique, macrogol 6000, polysorbate 80, crospovidone (Type A), fumarate de stéaryle sodique, sphères de sucre (saccharose), talc, dioxyde de titane (E 171), citrate de triéthyle.

Forme

Comprimé gastro-résistant.

Contre-indications NEXIUM CONTROL 20 mg, 14 comprimés gastro-résistants

Hypersensibilité à l'ésoméprazole, aux dérivés benzimidazolés ou à l'un des excipients

Précautions d'emploi pour NEXIUM CONTROL 20 mg, 14 comprimés gastro-résistants

Général
Il est conseillé aux patients de prendre un avis médical en cas de :
perte de poids significative et non intentionnelle, vomissements répétés, dysphagie, hématémèse ou méléna et en cas de suspicion ou de présence d'un ulcère gastrique, l'éventualité d'une malignité doit être exclue car un traitement avec l'ésoméprazole peut atténuer les symptômes et retarder le diagnostic,
antécédents d'ulcère gastrique ou de chirurgie digestive,
traitement symptomatique continu contre l'indigestion ou les brûlures d'estomac depuis 4 semaines ou plus,
jaunisse ou maladie hépatique grave,
apparition de nouveaux symptômes ou de modification récente des symptômes chez des patients âgés de plus de 55 ans.
Les patients souffrant de troubles persistants et récidivants de type digestion difficile (dyspepsie) ou brûlures d'estomac (pyrosis) doivent régulièrement consulter leur médecin. Plus particulièrement, les patients âgés de plus de 55 ans prenant quotidiennement des médicaments non soumis à prescription en raison d'une digestion difficile ou de brûlures d'estomac doivent en informer leur pharmacien ou leur médecin.
Les patients ne doivent pas prendre Nexium Control comme médicament préventif au long cours.
Un traitement par des inhibiteurs de la pompe à protons (IPPs) peut conduire à une légère augmentation du risque d'infections gastro-intestinales, notamment à Salmonella et Campylobacter, et éventuellement à Clostridium difficile chez des patients hospitalisés.
Les patients doivent consulter leur médecin avant de prendre ce médicament si une endoscopie ou un test respiratoire à l'urée sont prévus.

Effets indésirables

Contacter un médecin immédiatement si :
• Apparition soudaine d’une respiration sifflante, gonflement des lèvres, de la langue, de la gorge,
éruptions cutanées, perte de connaissance ou difficultés à avaler (réactions allergiques graves,
considérées comme rares).
• Rougeurs de la peau avec des bulles ou une desquamation. Les bulles peuvent être importantes
et s’accompagner d’un saignement au niveau des lèvres, des yeux, de la bouche, du nez ou des
parties génitales. Ceci peut correspondre à « un syndrome de Stevens-Johnson » ou « à une
destruction toxique » de la peau (syndrome de Lyell), considérés comme très rares.
• Jaunisse, urines foncées et fatigue peuvent être des symptômes d’une maladie du foie,
considérées comme rares.

Fréquent (peut affecter jusqu’à une personne sur 10)
• Maux de tête.
• Effets sur l’estomac ou l’intestin : diarrhée, maux d’estomac, constipation, flatulence.
• Nausées, vomissements.

Peu fréquent (peut affecter jusqu’à une personne sur 100)
• Gonflement des pieds et des chevilles.
• Troubles du sommeil (insomnie), somnolence.
• Etourdissements, fourmillements comme des sensations « d’épingles et d’aiguilles ».
• Vertiges.
• Sécheresse de la bouche.
• Modifications des tests sanguins contrôlant le fonctionnement de votre foie.
• Eruptions cutanées, urticaire et démangeaisons.

Rare (peut affecter jusqu’à une personne sur 1000)
• Troubles sanguins tels qu’une diminution du nombre de globules blancs ou de plaquettes. Ces
effets peuvent provoquer une faiblesse, des ecchymoses ou faciliter la survenue d’infections.
• Diminution du taux de sodium dans le sang. Celle-ci peut provoquer une faiblesse, des
vomissements et des crampes.
• Agitation, confusion, dépression.
• Troubles du goût.
• Troubles de la vue, tels que vision trouble.
• Apparition soudaine d’une respiration sifflante ou souffle court (bronchospasme).
• Inflammation de l’intérieur de la bouche.
• Une infection appelée « muguet » pouvant affecter l’intestin causée par un champignon.
• Perte de cheveux (alopécie).
• Eruption cutanée lors d’exposition au soleil.
• Douleurs articulaires (arthralgie) ou musculaires (myalgie).
• Sensation générale de malaise et manque d’énergie.
• Augmentation de la transpiration.

Très rare (peut affecter jusqu’à une personne sur 10 000)
• Faible quantité de globules rouges, de globules blancs et de plaquettes dans le sang (une
maladie appelée pancytopénie).
• Agressivité.
• Hallucinations visuelles, sensorielles ou auditives.
• Troubles hépatiques sévères entraînant une insuffisance hépatique et une inflammation du
cerveau.
• Faiblesse musculaire.
• Troubles rénaux sévères.
• Gonflement des seins chez l’homme. 29

Indéterminée (la fréquence ne peut être estimée sur la base des données disponibles)
• Faibles taux de magnésium dans le sang. Cela peut être à l’origine de faiblesse, vomissement,
crampes, tremblement et troubles du rythme cardiaque (arythmies). Si vous avez un faible taux
de magnésium, vous pouvez également un faible taux de calcium et/ou de potassium dans le
sang.
• Inflammation de l’intestin (entraînant des diarrhées).

Notice téléchargeable pour NEXIUM CONTROL 20 mg, 14 comprimés gastro-résistants

Résumé des caractéristiques (RCP)

Vous souhaitez un conseil pour l'achat de vos médicaments, contactez-nous au 03 80 74 02 12 ou envoyez-nous un mail.

Date de mise à jour : 29 déc. 2015 15:27:03

Contacter un pharmacien Livraison offerte dès 69 € Paiement sécurisé

Retour à la page précédente