NIQUITIN MENTHE DOUCE 4 mg SANS SUCRE, 96 comprimé à sucer Médicament

NIQUITIN MENTHE DOUCE 4 mg SANS SUCRE, 96 comprimé à sucer

Dénomination commune : nicotine

Reference : 3470278

Stock épuisé

Capacité : Boite de 96 Comprimés à sucer. 13,95

Prévenez moi dès que ce produit est à nouveau en stock

 


Description de NIQUITIN MENTHE DOUCE 4 mg SANS SUCRE, 96 comprimé à sucer

Indications pour NIQUITIN MENTHE DOUCE 4 mg SANS SUCRE, 96 comprimé à sucer

Ce médicament est indiqué dans le traitement de la dépendance tabagique, afin de soulager les symptômes du sevrage nicotinique chez les sujets désireux d'arrêter leur consommation de tabac.

Bien que l'arrêt définitif de la consommation de tabac soit préférable, ce médicament peut être utilisé dans:

· les cas où un fumeur s'abstient temporairement de fumer,

· une stratégie de réduction du tabagisme comme une étape vers l'arrêt définitif.


Si les symptômes persistent, consultez un médecin.

Posologie de NIQUITIN MENTHE DOUCE 4 mg SANS SUCRE, 96 comprimé à sucer

Réservé à l'adulte à partir de 18 ans.


Enfants et adolescents:

NIQUITIN MENTHE DOUCE 4 mg SANS SUCRE, comprimé à sucer édulcoré à l’aspartam, ne doit pas être administré aux sujets de moins de 18 ans sans prescription médicale. Il n'y a pas de données évaluant le traitement par ce médicament chez les sujets de moins de 18 ans.


Adultes et sujets âgés:

Le comprimé à sucer dosé à 4 mg est indiqué chez les fumeurs fortement ou très fortement dépendants à la nicotine, c'est-à-dire fumant leur première cigarette dans les 30 minutes qui suivent le réveil.


Arrêt complet du tabac : Le traitement de la dépendance à la nicotine se fait habituellement en 3 étapes.

Etape 1 = Semaines 1 à 6 = Phase initiale de traitement = 1 comprimé à sucer toutes les 1 à 2 heures
Etape 2 = Semaines 7 à 9 = Suivi du traitement = 1 comprimé à sucer toutes les 2 à 4 heures
Etape 3 = Semaines 10 à 12 = Sevrage tabagique = 1 comprimé à sucer toutes les 4 à 8 heures

Pour aider à la poursuite du sevrage après les 12 semaines: 1 à 2 comprimés à sucer par jour seulement en cas de tentations fortes.

Pendant les semaines 1 à 6, la posologie doit être au moins de 9 comprimés à sucer par jour.

Le nombre de comprimés à sucer ne doit en aucun cas dépasser 11 par jour.


· Abstinence temporaire du tabac

Sucer un comprimé chaque fois que l'envie de fumer apparaît.

Le nombre de comprimé dosé à 4 mg ne doit pas dépasser 11 comprimés par jour.


· Réduction tabagique

Dans la mesure du possible, alterner les comprimés à la nicotine et les cigarettes.

Sucer un comprimé dès que l'envie de fumer apparaît afin de réduire au maximum la consommation de cigarettes et rester aussi longtemps que possible sans fumer.

Le nombre de comprimés à sucer par jour est variable et dépend des besoins du patient.

Néanmoins, il ne doit pas dépasser 11 par jour.

Si une réduction de la consommation de cigarettes n'a pas été obtenue après 6 semaines de traitement, il est recommandé de prendre conseil auprès d'un professionnel de santé.

La réduction de la consommation du tabac doit conduire progressivement le patient à un arrêt complet du tabac. Cet arrêt doit être tenté le plus tôt possible dans les 6 mois suivant le début du traitement. Si au-delà de 9 mois après le début du traitement, la tentative d'arrêt complet du tabac a échoué, il est recommandé de prendre conseil auprès d'un professionnel de santé.

Il est recommandé de ne pas utiliser les comprimés à sucer au-delà de 6 mois.



Mode d'administration:

Le comprimé à sucer doit être placé dans la bouche où il va se dissoudre. Il doit régulièrement être déplacé d'un côté de la bouche à l'autre, jusqu'à dissolution complète (environ 20 à 30 minutes).

Le comprimé ne doit pas être mâché ou avalé, car la nicotine libérée progressivement doit être absorbée par la muqueuse buccale.

Il faut s'abstenir de boire ou de manger lorsque le comprimé est dans la bouche.

Composition de NIQUITIN MENTHE DOUCE 4 mg SANS SUCRE, 96 comprimé à sucer

Nicotine .......................................................................................................................................... 4,00 mg

Sous forme de nicotine résinate ...................................................................................................... 20,00 mg

Pour un comprimé à sucer.

Mannitol, alginate de sodium, calcium polycarbophile, carbonate de sodium anhydre, gomme xanthane, stéarate de magnésium, aspartam, bicarbonate de potassium, arôme menthe (menthol, huile essentielle de menthe poivrée, maltodextrine, silice colloïdale anhydre).

Forme

Comprimés à sucer.

Contre-indications NIQUITIN MENTHE DOUCE 4 mg SANS SUCRE, 96 comprimé à sucer

· Non fumeur ou fumeur occasionnel.

· Hypersensibilité à l'un des constituants.

· Phénylcétonurie en raison de la présence d'aspartam.

Précautions d'emploi pour NIQUITIN MENTHE DOUCE 4 mg SANS SUCRE, 96 comprimé à sucer

· Non fumeur ou fumeur occasionnel.

· Hypersensibilité à l'un des constituants.

· Phénylcétonurie en raison de la présence d'aspartam.

Effets indésirables

Les comprimés à sucer de nicotine peuvent entraîner des effets indésirables similaires à ceux observés avec la nicotine administrée par d'autres modes.

La plupart des effets indésirables rapportés apparaissent dans les 3 ou 4 premières semaines après le début du traitement. En début de traitement une irritation de la bouche ou de la gorge est souvent ressentie. Ces effets sont principalement dus aux effets pharmacologiques systémiques et locaux de la nicotine et sont dose-dépendants.

Fréquents (>1/100):

· Système nerveux central: étourdissements, céphalées.

· Système gastro-intestinal: nausée, inconfort digestif, hoquet,

· Effets locaux: maux de gorge et irritation de la bouche, sécheresse buccale, sensation de brûlure buccale, rhinite, toux.

· Système circulatoire: palpitations.

Moins fréquents (1/100 et 1/1000):

Rares(<1/1000):

· Cardio-vasculaire: fibrillation auriculaire réversible.


Quelques symptômes tels que étourdissements, céphalées et insomnies peuvent être liés au sevrage tabagique.

Une augmentation de l'apparition d'aphtes buccaux peut survenir après l'arrêt du tabac. La relation de causalité n'est pas clairement établie.

En raison de la présence de mannitol, risque de troubles digestifs et de diarrhées.



. Surdosage

Un surdosage en nicotine peut apparaître si le patient traité avait au préalable de très faibles apports nicotiniques ou s'il utilise de façon concomitante d'autres traitements pour le sevrage tabagique à base de nicotine.

Les symptômes de surdosage sont ceux d'une intoxication aiguë à la nicotine incluant nausées, hyper salivation, douleurs abdominales, diarrhées, sueurs, céphalées, étourdissement, diminution de l'acuité auditive et faiblesse générale. A doses élevées, peuvent apparaître une hypotension, un pouls faible et irrégulier, une gêne respiratoire, une prostration, un collapsus cardiovasculaire et des convulsions.

Les doses de nicotine tolérées par les sujets fumeurs lors du traitement peuvent entraîner une intoxication aiguë pouvant être fatale chez les jeunes enfants.

Conduite à tenir en cas de surdosage:

L'administration de nicotine doit être interrompue immédiatement et un traitement symptomatique sera instauré. Ventilation assistée et oxygénothérapie seront entreprises si nécessaire.

Résumé des caractéristiques (RCP)

Vous souhaitez un conseil pour l'achat de vos médicaments, contactez-nous au 03 80 74 02 12 ou envoyez-nous un mail.

Date de mise à jour : 17 sept. 2016 16:16:41

Contacter un pharmacien Livraison offerte dès 69 € Paiement sécurisé

Retour à la page précédente