OROCAL VITAMINE D3 500 mg/200 UI 180 comprimés à sucer Médicament

OROCAL VITAMINE D3 500 mg/200 UI 180 comprimés à sucer

Dénomination commune : Colécalciférol

Reference : 3738841

En stock

Capacité : 180 comprimés 19,48
 


Indications pour OROCAL VITAMINE D3 500 mg/200 UI 180 comprimés à sucer

Prévention et traitement des carences vitamino D-calciques.
Apport vitamino-calcique associé au traitement spécifique de l'ostéoporose, chez les patients à risque de carence en vitamine D et en calcium.


Si les symptômes persistent, consultez un médecin.

Posologie de OROCAL VITAMINE D3 500 mg/200 UI 180 comprimés à sucer

Thérapie associée en cas d'ostéoporose :
1 comprimé 2 à 3 fois par jour.

Carence en calcium et en vitamine D :

Adulte : 1 comprimé, 1 à 3 fois par jour.

Enfant : 1 comprimé, 1 à 2 fois par jour.

Posologie en cas d'insuffisance hépatique :
Aucun ajustement de la dose n'est requis.

Posologie en cas d'insuffisance rénale :
Orocal Vitamine D3 ne doit pas être administré à des patients présentant une insuffisance rénale grave.

Composition de OROCAL VITAMINE D3 500 mg/200 UI 180 comprimés à sucer

Par comprimé
Calcium 500 mg
(sous forme de carbonate : 1,25 g/cp)
Colécalciférol (DCI) ou vitamine D3 5 µg (soit 200 UI)
(sous forme de concentrat, forme pulvérulente : 2 mg/cp)

Excipients : Composition du concentrat de colécalciférol : colécalciférol, DL-alpha-tocophérol, saccharose, amidon de maïs modifié, triglycérides à chaîne moyenne, ascorbate de sodium, silice colloïdale anhydre. Autres excipients : aspartam (E 951), povidone, sorbitol (E 420), stéarate de magnésium, arôme orange 052595A (huile essentielle d'orange, isomalt [E 953], mono et diglycérides d'acides gras [E 471]).

Forme

comprimé

Contre-indications OROCAL VITAMINE D3 500 mg/200 UI 180 comprimés à sucer

Pathologies et/ou conditions entraînant une hypercalcémie et/ou une hypercalciurie.
Lithiase rénale.
Hypervitaminose D.
Hypersensibilité à l'une des substances actives ou à l'un des excipients.

Précautions d'emploi pour OROCAL VITAMINE D3 500 mg/200 UI 180 comprimés à sucer

En cas de traitement de longue durée, il est justifié de contrôler la calcémie et la fonction rénale par dosage de la créatinine sérique. Cette surveillance est surtout importante chez les patients âgés en cas de traitement associé à base de digitaliques ou de diurétiques (cf Interactions) et chez les patients fréquemment sujets à la formation de calculs. En présence d'une hypercalcémie ou de signes de trouble de la fonction rénale, la dose doit être réduite ou le traitement interrompu.
La vitamine D doit être utilisée avec précaution chez les patients présentant une diminution de la fonction rénale et, dans ce cas, la surveillance du bilan phosphocalcique est nécessaire. Le risque de calcification des tissus mous doit être pris en considération. Chez les patients présentant une insuffisance rénale grave, la vitamine D sous forme de colécalciférol n'est pas métabolisée normalement et d'autres formes de la vitamine D doivent être utilisées (cf Contre-indications).
Orocal Vitamine D3 doit être prescrit avec précaution chez les patients atteints de sarcoïdose, en raison d'une augmentation possible du métabolisme de la vitamine D en sa forme active. Chez ces patients, il faut surveiller la calcémie et la calciurie.
Orocal Vitamine D3 doit être utilisé avec prudence chez les patients immobilisés atteints d'ostéoporose, en raison de l'augmentation du risque d'hypercalcémie.
Tenir compte de la dose de vitamine D (200 UI) d'Orocal Vitamine D3 lors de toute autre prescription de médicaments contenant de la vitamine D. Toute administration supplémentaire de calcium ou de vitamine D se fera sous stricte surveillance médicale. Dans ces cas, il est nécessaire de surveiller fréquemment la calcémie et la calciurie. Le syndrome du lait et des alcalins (syndrome de Burnett) : hypercalcémie, alcalose et dysfonctionnement rénal, peut se développer lorsque de grandes quantités de calcium sont ingérées avec des alcalins absorbables.
L'administration simultanée avec les tétracyclines ou les quinolones n'est généralement pas recommandée, ou bien doit être faite avec précaution (cf Interactions).
Orocal Vitamine D3 contenant de l'aspartam (E 951, source de phénylalanine), il faut en éviter l'administration chez les patients atteints de phénylcétonurie.
Orocal Vitamine D3 contenant du sorbitol (E 420), de l'isomalt (E 953) et du saccharose, ce médicament ne doit pas être utilisé en cas d'intolérance au fructose, de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose, ou de déficit en sucrase-isomaltase (maladies métaboliques héréditaires rares).

Effets indésirables

Les effets indésirables sont repris ci-dessous, classés selon les systèmes d'organes et la fréquence. Les fréquences sont définies comme suit : peu fréquent (>= 1/1000, < 1/100), rare (>= 1/10 000, < 1/1000), ou très rare (< 1/10 000).
Troubles du métabolisme et de la nutrition :

Peu fréquent : hypercalcémie et hypercalciurie.
Très rare : généralement observé uniquement en cas de surdosage (cf Surdosage) : syndrome du lait et des alcalins.

Affections gastro-intestinales ;

Rare : constipation, flatulence, nausées, douleur abdominale et diarrhée.
Très rare : dyspepsie.

Affections sous-cutanées et de la peau :

Très rare : prurit, rash cutané et urticaire.

Notice téléchargeable pour OROCAL VITAMINE D3 500 mg/200 UI 180 comprimés à sucer

Résumé des caractéristiques (RCP)

Vous souhaitez un conseil pour l'achat de vos médicaments, contactez-nous au 03 80 74 02 12 ou envoyez-nous un mail.

Date de mise à jour : 11 janv. 2016 09:43:32

Contacter un pharmacien Livraison offerte dès 69 € Paiement sécurisé

Retour à la page précédente