Médicament

RHINADVIL RHUME 20 comprimés enrobés

RHINADVIL RHUME  20 comprimés enrobés est un médicament contenant un anti-inflammatoire non stéroïdien, l'ibuprofène, et un vasoconstricteur, la pseudoéphédrine.
En savoir plus

3,40 € TTC

HT 3,09 € - TVA 0,31 €

Disponible

Lire la notice

Renseignez votre e-mail et nous vous contacterons dès que le prix du produit aura baissé.

Frais de ports offerts à partir de 69.00€ TTC
Pour 49,90 € bénéficiez de la livraison gratuite en moins de 24h pendant 1 an !
Médicament en ligne Pfizer

Marque : Pfizer

Référence : 3340848

Dénomination commune : Ibuprofène Pseudoéphédrine chlorhydrate

Contenance : 20 comprimés enrobés

Forme médicamenteuse : comprimé enrobé.

Notice d'utilisation

RHINADVIL RHUME  20 comprimés enrobés est un médicament contenant un anti-inflammatoire non stéroïdien, l'ibuprofène, et un vasoconstricteur, la pseudoéphédrine.

Conseils et utilisations RHINADVIL RHUME 20 comprimés enrobés

Indications du RHINADVIL RHUME 20 comprimés enrobés

RHINADVIL RHUME 20 comprimés enrobés est indiqué dans le traitement au cours des rhumes de l'adulte (à partir de 15 ans): · des sensations de nez bouché, · des maux de tête et/ou fièvre.

Posologie du RHINADVIL RHUME 20 comprimés enrobés

1 comprimé de Rhinadvil RHUME (200 mg d'ibuprofène / 30 mg de chlorhydrate de pseudoéphédrine) par prise, à renouveler si besoin au bout de 6 heures. En cas de symptômes plus intenses, 2 comprimés (400 mg d'ibuprofène / 60 mg de chlorhydrate de pseudoéphédrine) par prise, à renouveler si besoin au bout de 6 heures, sans dépasser 6 comprimés (1200 mg d'ibuprofène / 180 mg de chlorhydrate de pseudoéphédrine) par jour. Dans tous les cas, ne jamais dépasser la posologie maximale de 6 comprimés (1200 mg d'ibuprofène / 180 mg de chlorhydrate de pseudoéphédrine) par jour.

RCP du RHINADVIL RHUME 20 comprimés enrobés

Composition du RHINADVIL RHUME 20 comprimés enrobés

Ibuprofène 200,00 mg Chlorhydrate de pseudoéphédrine 30,00 mg Pour un comprimé enrobé. Excipients : Amidon de maïs, amidon de pomme de terre prégélatinisé, croscarmellose sodique, silice colloïdale anhydre, laurilsulfate de sodium, acide stéarique. Enrobage: saccharose, cellulose microcristalline, OPAGLOS GS-2-0310 (gomme laque, povidone K30), OPALUX AS-3739 (dioxyde de titane (E171), oxyde de fer jaune (E172), oxyde de fer rouge (E172), saccharose, povidone K30, parahydroxybenzoate de méthyle (E218), parahydroxybenzoate de propyle (E216)), encre noire (OPACODE S-1-27794), cire de carnauba.

Précautions d'emploi du RHINADVIL RHUME 20 comprimés enrobés

En raison de la présence de pseudoéphédrine dans RHINADVIL RHUME 20 comprimés enrobés: En cas d'intervention chirurgicale programmée et en cas d'utilisation d'anesthésiques volatils halogénés, il est préférable d'interrompre le traitement quelques jours avant, en raison du risque de poussée hypertensive. L'attention des sportifs est attirée sur le fait que la pseudoéphédrine peut induire une réaction positive des tests pratiqués lors des contrôles anti-dopage. En raison de la présence d'ibuprofène: · Sujet âgé: l'âge ne modifiant pas la cinétique de l'ibuprofène, la posologie ne devrait pas avoir à être modifiée en fonction de ce paramètre. · L'ibuprofène sera administré avec prudence et sous surveillance particulière chez les malades ayant des antécédents digestifs (ulcère gastro-duodénal, hernie hiatale, hémorragies digestives...). · En début de traitement, une surveillance attentive du volume de la diurèse et de la fonction rénale est nécessaire chez les malades insuffisants cardiaques, hépatiques et rénaux chroniques, chez les patients prenant un diurétique, après une intervention chirurgicale majeure ayant entraîné une hypovolémie et particulièrement chez les sujets âgés. · En cas de troubles de la vue apparaissant en cours de traitement, un examen ophtalmologique complet doit être effectué.

Contre-Indications du RHINADVIL RHUME 20 comprimés enrobés

RHINADVIL RHUME 20 comprimés enrobés est à éviter dans les cas suivants : · Enfant et adolescent de moins de 15 ans. · Femme enceinte au cours du 3ème trimestre de la grossesse (voir rubrique 4.6). · Antécédent d'allergie ou d'asthme déclenché par la prise d'ibuprofène ou de substances d'activité proche telles que autres AINS, aspirine, ou antécédent d'allergie aux autres constituants du comprimé. · Antécédent d'hémorragie ou de perforation gastro-intestinale, liées à un traitement par des anti-inflammatoires. · Ulcère gastro-duodénal actif ou antécédent d'ulcère / hémorragie récurrents (deux épisodes distincts ou plus d'ulcères ou de saignements avérés). · Hémorragie gastro-intestinale, cérébrovasculaire ou autre. · Trouble de l'hématopoiése non élucidé. · Insuffisance hépatocellulaire sévère. · Insuffisance rénale sévère. · Insuffisance cardiaque sévère. · Hypertension artérielle sévère ou mal équilibrée par le traitement. · Antécédents d'accident vasculaire cérébral ou de facteurs de risque susceptible de favoriser la survenue d'accident vasculaire cérébral, en raison de l'activité sympathomimétique alpha du vasoconstricteur. · Insuffisance coronarienne sévère. · Risque de glaucome par fermeture de l'angle. · Risque de rétention urinaire liée à des troubles urétro-prostatiques. · Antécédents d'infarctus du myocarde. · Antécédents de convulsions. · Lupus érythémateux disséminé. · En association: o à d'autres médicaments vasoconstricteurs destinés à décongestionner le nez, qu'ils soient administrés par voie orale ou nasale (phénylpropanolamine, phényléphrine, éphédrine) et au méthylphénidate. o aux IMAO non sélectifs (iproniazide). · Allaitement

Effets indésirables du RHINADVIL RHUME 20 comprimés enrobés

Effets indésirables les plus souvent observés à l'utilisation de RHINADVIL RHUME 20 comprimés enrobés : LIÉS A LA PSEUDOEPHEDRINE · céphalées, · palpitations, tachycardie, poussée hypertensive, · sueurs, · crise de glaucome par fermeture de l'angle, · troubles urinaires (dysurie, rétention), en particulier en cas de troubles urétro-prostatiques, · anxiété, insomnie, · sécheresse buccale, nausées, vomissements. Ont été décrits, en particulier chez l'enfant après administration de vasoconstricteurs: · convulsions, · hallucinations, · agitation, troubles du comportement et insomnie. Une fièvre, un surdosage, une association médicamenteuse susceptible de diminuer le seuil épileptogène ou de contribuer à un surdosage ont souvent été retrouvés et semblent prédisposer à la survenue de ces effets. Exceptionnellement, des accidents vasculaires cérébraux hémorragiques sont survenus chez des patients ayant utilisé des spécialités contenant de la pseudoéphédrine. Ces accidents vasculaires cérébraux sont notamment survenus en cas de surdosage, de mésusage et/ou chez des patients présentant des facteurs de risques vasculaires. LIES A L'IBUPROFENE · Effets gastro-intestinaux: ont été habituellement rapportés des troubles gastro-intestinaux à type de nausées, vomissements, gastralgies, dyspepsies, troubles du transit, hémorragies occultes ou non. Celles-ci sont d'autant plus fréquentes que la posologie utilisée est élevée et la durée de traitement prolongée. · Réactions d'hypersensibilité: o dermatologiques: éruptions, rash, prurit, œdème, aggravation d'urticaire chronique, o respiratoires: la survenue de crise d'asthme chez certains sujets peut être liée à une allergie à l'aspirine ou à un anti-inflammatoire non stéroïdien (voir rubrique 4.3), o générale: œdème de Quincke. · Effets sur le système nerveux central: l'ibuprofène peut exceptionnellement être responsable de vertiges et de céphalées. · Autres: o quelques rares cas de troubles de la vue ont été rapportés, o oligurie, insuffisance rénale, o la découverte d'une méningite aseptique sous ibuprofène doit faire rechercher un lupus érythémateux disséminé ou une connectivite. · Quelques modifications biologiques ont pu être observées: o hépatiques: augmentation transitoire des transaminases, o hématologiques: agranulocytose, anémie hémolytique.

Vous souhaitez un conseil pour l'achat de vos médicaments ?

Contactez-nous au 03 80 74 02 12 ou envoyez nous un mail.

Date de mise à jour :